Consomme-t-on moins dans une conception bioclimatique ?

Consomme-t-on moins dans une conception bioclimatique ?

La conception bioclimatique ou comment consommer moins.

Une conception bioclimatique est essentielle pour limiter les surcoûts engendrés pour la RE2020. L’idée est de profiter au maximum des atouts de son environnement pour en tirer profit d’un point de vue confort d’ambiance et d’économies d’énergie. L’architecture joue un rôle essentiel dans la conception bioclimatique, en maximisant les apports solaires en hiver et en les bloquant en été. De nombreux autres paramètres entrent en jeu comme le choix du terrain, les matériaux utilisés, …

Lors de la conception (réalisation des plans) il faut :

Réfléchir et adopter les stratégies les plus adaptées à votre environnement selon les saisons. Exemple: Se protéger du vent en plaine, se protéger du froid et du vent en montagne, se protéger du bruit en milieu urbain, se protéger de la chaleur dans le sud de la France, etc.

Adopter une orientation optimale, point essentiel pour la RE2020

Un maximum de surface vitrée au sud, en faisant attention à bien dimensionner les casquettes solaires et placer les espaces tampons au nord (buanderie, cellier, garage, etc.).

Quels sont les points essentiels de conception bioclimatique ?

Capter la chaleur / s’en protéger

En hiver (hémisphère Nord), le soleil reste bas dans le ciel, et suit un parcours du Sud-Est vers le Sud-Ouest. Une grande surface de parois vitrées au sud permet donc de profiter d’apports solaires qui viennent chauffer l’intérieur du bâtiment. Au contraire, des fenêtres au Nord ne recevront quasiment aucun apport solaire en plus d’être des sources de déperditions importantes.

En été (hémisphère nord), le soleil poursuit une course beaucoup plus élevée dans le ciel.

Les éléments de l’enveloppe les plus exposés sont donc la toiture et les façades Est et Ouest, la façade Sud n’étant exposée qu’à des rayonnements à forts angles d’incidence.

Il est donc judicieux de placer des protections solaires horizontales sur les façades Sud (casquettes solaires)), ce qui suffit à bloquer les rayonnements en été.

Cette solution n’est pas efficace pour des façades orientées Est et Ouest, l’angle d’incidence étant moins élevé. On peut alors opter pour des protections solaires verticales, de la végétation saisonnière ou encore choisir des vitrages plus opaques.

Diffuser la chaleur de manière homogène

Les rayonnements solaires qui arrivent dans un bâtiment viennent surtout chauffer le sol. La chaleur a tendance à ensuite monter vers le haut d’une pièce, ce qui n’est pas confortable. Pour éviter cela, il convient d’utiliser des teintes sombres pour les sols et claires pour les plafonds.

On pourra également jouer sur les matériaux au travers de leur effusivité (capacité à restituer la chaleur) et de leur consistance : des matériaux granuleux absorbent mieux les rayonnements et sont donc plus aptes à retenir de la chaleur que des matériaux lisses.

Conserver la chaleur/fraîcheur

En hiver, on souhaite conserver la chaleur emmagasinée. Pour cela, il faut de l’inertie thermique, c’est-à-dire des matériaux de construction lourds (béton, pierre, etc.) qui vont stocker la chaleur et la restituer au cours du temps.

Une isolation par l’extérieur est donc favorable pour profiter de l’inertie des murs. Un escalier intérieur, des murs de refend ou une dalle intermédiaire améliorent également l’inertie d’un bâtiment.

En été, on souhaite conserver la fraîcheur pendant la journée, et éviter les phénomènes de surchauffe.

Pour cela, il faut donc empêcher la chaleur de rentrer en journée, ou du moins retarder son arrivée avec un bon déphasage. Il s’agit d’évacuer un maximum de chaleur en période nocturne : des options de sur-ventilation se montrent alors efficaces.

CES ARTICLES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER !

Comment respecter la RE2020?

Comment respecter la RE2020?

Beaucoup de méthodes variées peuvent nous permettre de respecter la RE 2020, tout en nous accordant du confort et des économies :1 / Limiter sa consommation,2/ Isoler son bâtiment3 / Utiliser des énergies plus propres pour le chauffage et pour la production...

RE2020-enligne.fr vous offre le livre “RE2020, le guide ultime” en PDF !

Notre équipe a conçu et rédigé un guide complet avec tout ce qu’il faut savoir sur la Réglementation RE2020. Des conseils et des trucs et astuces pour vous aider à optimiser votre bilan thermique et à répondre aux enjeux écologiques actuels.

Renseignez votre adresse e-mail pour télécharger le guide PDF : 

En renseignant votre adresse e-mail dans ce formulaire, vous acceptez 

Comment respecter la RE2020?

Comment respecter la RE2020?

Différentes méthodes pour respecter la réglementation

Beaucoup de méthodes variées peuvent nous permettre de respecter la RE 2020, tout en nous accordant du confort et des économies :
1 / Limiter sa consommation,
2/ Isoler son bâtiment
3 / Utiliser des énergies plus propres pour le chauffage et pour la production d’électricité.

Comment consommer moins ?

Réduire le besoin en chauffage

  • Favoriser une conception bioclimatique : Préférer la mise en place de baies vitrées au Sud plutôt qu’au Nord pour bénéficier d’apports thermiques solaires gratuits.
  • Optimiser la compacité de votre projet, c’est à dire adopter une géométrie favorable à la réduction des surfaces à déperditions
  • Optimiser l’isolation

Réduire le besoin en refroidissement

  • Améliorer l’inertie de l’enveloppe de votre bâtiment pour obtenir un bon déphasage thermique (retarder la transmission de chaleur durant la journée et amortir les variations de température intérieures).
  • Limiter les apports solaires en installant des casquettes, volets, masques solaires, …

Réduire le besoin en éclairage

  • Augmenter les surfaces vitrées pour profiter au maximum de l’éclairage naturel
  • Opter pour l’utilisation de LED ou d’ampoules à basse consommation

La conception bioclimatique

La conception bioclimatique est l’idée de profiter au maximum des atouts de son environnement pour en tirer profit d’un point de vue confort d’ambiance et d’économies d’énergie. L’architecture joue un rôle essentiel dans la conception bioclimatique, en maximisant les apports solaires en hiver et en les bloquant en été. De nombreux autres paramètres entrent en jeu comme le choix du terrain ou les matériaux utilisés.

> Découvrez tous nos conseils pour moins consommer dans notre article “Consomme-t-on moins dans une conception bioclimatique ?

CES ARTICLES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER !

Comment respecter la RE2020?

Comment respecter la RE2020?

Beaucoup de méthodes variées peuvent nous permettre de respecter la RE 2020, tout en nous accordant du confort et des économies :1 / Limiter sa consommation,2/ Isoler son bâtiment3 / Utiliser des énergies plus propres pour le chauffage et pour la production...

Qu’est-ce que la RE 2020 ? Quelle différence avec la RT2020 ?

Qu’est-ce que la RE 2020 ? Quelle différence avec la RT2020 ?

RE2020 ou RT2020 ?

Alors que la Réglementation Thermique 2012 est basée sur la consommation et l’optimisation des éléments techniques d’un projet, elle ne tient aucunement compte de la provenance des matériaux et de leurs impacts sur l’environnement.

La Réglementation Environnementale 2020 s’appuiera sur des éléments concrets et quantifiés pour calculer l’impact sur l’environnement. Il ne s’agit plus alors d’une simple réglementation thermique puisqu’une dimension environnementale (rejet de carbone, étude du cycle de vie des matériaux…) sera ajoutée à cette nouvelle réglementation.

Qu'impose la RE2020 ?

La RE 2020 s’applique à toutes les constructions neuves à partir, de 2021. La RE 2020a pour objectif la mise en œuvre du concept de bâtiments à énergie positive (BEPOS), pensé dans le cadre du Plan Bâtiment Durable. Ils sont ainsi qualifiés car ils produisent plus d’énergie (chauffage, électricité…) qu’ils n’en consomment pour fonctionner, notamment grâce à des panneaux photovoltaïques.

De plus, la RE 2020 fait suite à la RT 2012, prévue par le Grenelle de l’environnement, destinée à diviser par 3 la consommation énergétique des nouvelles constructions, en limitant le chauffage, la climatisation, l’éclairage, l’eau chaude sanitaire et la ventilation. La RE 2020 vient aussi imposer le respect d’un nouvel indicateur exprimé en kg eq.CO2/m²SDP. Celui-ci permet de contrôler le rejet de carbone et de le limiter. De même, l’analyse du cycle de vie (sur 50 ans) apporte une étude supplémentaire, limitant l’impact environnemental sur le long terme.

Que signifie le BEPOS ?

Le BEPOS est un nouvel indicateur créé lors du label BEPOS Effinergie. Un label n’est pas obligatoire mais permet au maître d’ouvrage d’aller plus loin que la réglementation.

Le BEPOS Effinergie se base sur les exigences du label Effinergie +, en y ajoutant 2 choses (les deux derniers points) :

  • -20% performance énergétique par rapport à la RT 2012e Bbio < Bbiomax -20% et Cep < Cepmax -20%
  • Exigence plus poussée en ce qui concerne l’étanchéité à l’air, avec une valeur de 0.4 pour les maisons individuelles (0.6 à la RT 2012)
  • Consommation mobilière qui représente une conso importante sur toute la vie du bâtiment. Évaluation de cette consommation
  • Performance de la qualité d’air (ventilation) : nécessité d’afficher les consommations, production et la quantité d’énergie renouvelable consommée dans le bâtiment. (= responsabilisation des occupants, affichage production/conso d’EnR et émission de GES)
  • Evaluation du potentiel d’écomobilité et de la consommation d’énergie grise
  • Bilan énergie nul, consommation < production d’énergie par le bâtiment

L’indicateur BEPOS permet alors de calculer le bilan énergétique. Celui-ci représente la consommation d’énergies dites non-renouvelables à laquelle nous déduisons la production d’électricité exportée. 

Quels sont les objectifs de la RE2020 ?

La RE 2020 reprend les différentes exigences du label BEPOS Effinergie. Néanmoins, ce dernier est modulable en fonction de la zone géographique du bâtiment. En effet, il sera plus facile dans le sud de la France de produire de l’énergie que dans le Nord. Cette modulation était alors calculée selon les différents cas. La RE 2020, quant à elle, imposera différents niveaux d’exigences qui ne différeront pas selon les zones géographiques. Les objectifs de la RE 2020 sont alors d’améliorer la performance énergétique (E+) et diminuer l‘empreinte carbone (C-).

De plus, ces objectifs ne sont pas uniquement à atteindre une fois la construction terminée. En effet, à l’heure actuelle 60% de l’impact environnemental est produit par la construction et dans un souci environnemental, l’étude sur le long terme se voit indispensable. C’est pour cela que l’étude du cycle de vie des matériaux entre en jeu.

Quelles différences avec la RT 2012 ?

La première différence est l’impact environnementale dorénavant pris en compte dans la réglementation. Pour cela la RE 2020 va utiliser trois nouvelles données :

E+: Créer et injecter de l’énergie via le bâtiment

Les exigences concernant les performances thermiques du bâtiment et le recours aux EnR augmentent afin d’atteindre la maison dite passive. De plus, une meilleure performance thermique permettra le respect de l’indicateur du confort d’été, c’est-à-dire que l’air ne doit pas dépasser un certain écart d’homogénéité dans une zone donnée.  (diapo 2 présentation RE 2020)

C- : Réduction de l’impact Carbone du projet

A cet effet, un nouvel indicateur permettra de quantifier l’énergie grise, le rejet de CO2, la toxicité et ainsi vérifier la qualité de l’air. (diapo 3 présentation 2020)

L’ACV : L’Analyse du Cycle de Vie

À la suite de celle-ci, des FDES (Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire, propre aux produits de constructions) et des PEP (Profil Environnemental de Produit, propre aux équipements) sont mis en places par les constructeurs. L’ACV est alors réalisée pour une Durée de Vie de Référence (DVR) du bâtiment.

Toutes les données environnementales des produits et équipements sont disponibles sur https://www.inies.fr/accueil/.

EN RÉSUMÉ...

  • Rajout d’une Analayse du Cycle de Vie des matériaux => travail supplémentaire pour les bureaux d’études)
  • Demandes de FDES et PEP aux constructeurs et fabricants
  • Besoin d’isolants plus performants
  • Besoin de matériaux et de ressources moins impactants
  • Besoin de systèmes énergétiques plus performants et moins impactants
  • Perméabilité et ponts thermique à traiter

CES ARTICLES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER !

Comment respecter la RE2020?

Comment respecter la RE2020?

Beaucoup de méthodes variées peuvent nous permettre de respecter la RE 2020, tout en nous accordant du confort et des économies :1 / Limiter sa consommation,2/ Isoler son bâtiment3 / Utiliser des énergies plus propres pour le chauffage et pour la production...

RE2020-enligne.fr vous offre le livre “RE2020, le guide ultime” en PDF !

Notre équipe a conçu et rédigé un guide complet avec tout ce qu’il faut savoir sur la Réglementation RE2020. Des conseils et des trucs et astuces pour vous aider à optimiser votre bilan thermique et à répondre aux enjeux écologiques actuels.

Renseignez votre adresse e-mail pour télécharger le guide PDF : 

En renseignant votre adresse e-mail dans ce formulaire, vous acceptez 

Télécharger notre guide gratuit pour comprendre et anticiper la RE2020 !


Nous vous offrons notre guide en vestion PDF pour tout savoir sur la Réglementation thermique et comprendre les nouveaux enjeux de la RE2020.

Vous recevrez également nos conseils d'experts pour optimiser votre bâtiment et vous aider à répondre aux normes de la Réglementation Thermique RE2020 !

Vous vous êtes correctement enregistré !